Départ 4h du matin le 15 août, trois heures de TGV, arrivée sur place et enchainement de visites et combo de restaurants, couchée tard levée tôt puis départ tard, retard du TGV (ils se coupent les fils électriques entre eux pour se faire des blagues) donc arrivée à 1h30 at home pour un réveil à 7h le lendemain pour une destination appelée "travail". Je suis donc un peu au radar en ce lundi matin.

Les photos seront pour plus tard, dès que cette impression de tanguer sera partie.