Voui voui voui !
Après un passage ce week-end à Juan les pins et Antibes chez mon chéri d'amour, j'ai pu constater de visu que 50% des français se retrouvent bel et bien sur la côté d'azur pour les vacances d'été. J'aurais du prendre des photos : des milliers de personnes agglutinées sur la plage, sans la moindre possibilité d'étendre sa serviette, de regarder à droite ou à gauche sans voir un enfant qui court, un chien qui en fout partout, une mamie qui se noie ou un bel éphèbe kislapèt. En revanche, tout le monde crame. Entre le "corps marron" qui prouve que les jeux olympiques du bronzage existent (mais qu'il faudrait les supprimer) et le corps écrevisse (qui confirme la règle), le lézardage gagne du terrain.
Puis il faut interdire le sport de raquette et de lancer de balles à la plage. Il le faut absolument...

Du coup, nous envisageons de migrer, pour le 15 août, vers la capitale. Même si ya la plage, ya toujours moyen de l'éviter. Et puis, avec un peu de bol - ou si on compte sur la normalité climatique - il devrait faire frais. C'est qu'il fait 45° au soleil (ceci peut être confirmé par une photo prise du thermomètre de voiture en plein cagnard !). Donc nous partons !

A nous le Louvre, le palais de la découverte, Versailles, Le trianon et les ruelles, la tour eiffel, montmartre et les touristes. Paris quoi ! On va même retrouver des collègues et manger jap' :love:

Et to finish, fly boat ? !