Pour se lancer dans une brillante imitation de la célèbre FRAISE TAGADA ©



(et encore, je ne vous mets pas les zones sensibles, ni mon estafilade (©marsou) du à un combat sans merci avec un coquillage, qui laissera une cicatrice, sur une partie chère à mon anatomie.)