Vous connaissez tous, ou presque, la maintenant célèbre émission de télévision présentée par Valérie Damidot, émission de décoration d'intérieur j'ai nommé D&co.

Prononcez "déco" ou "D et co", le principe de l'émission est simple comme un coup de marouflage.
L'équipe de l'émission vient chez vous. Vous expliquez ce que vous souhaitez changer dans la décoration de votre maison, votre appartement (avec accord préalable du propriétaire), les couleurs et envies que vous aimez et HOP! en une journée, l'équipe fabuleuse redécore entièrement votre home-sweet-home. Ça sent le neuf, le propre, le rangé, le tamisé, l'éclairé à la bougie comme j'aime et en plus, ça sent vous. Oui, vu que c'est fait en fonction de vos goûts, donc en plus, vous êtes contents. Finies les enguelades avec votre mari qui rechignait à réparer la porte la cuisine. Finies les enquiquinements avec votre femme qui voulait tout vous faire refaire et qui voyait tout en grand. Là tout est fait, par 15 personnes et gratos.

Vous comprendrez donc que l'émission ai du succès.

Rajoutez un peu de complicité entre V.Damidot et Franck, son maitre d'oeuvre, pimentez par les surnoms dont sont affublés les invitants (mon chat, mon petit chéri) par Valérie D. et voilà une bonne émission de faite. Il faut noter tout de même qu'elle a de bonnes idées. Les meubles qui sont remis à neuf ou les objets détournés... il y a là quelques vraies bonnes idées à piquer. Et de bonnes astuces toutes simples que le quidam de base qui n'y connait rien en bricodéco pourra retenir avec joie.

Pensez-vous pourtant qu'une telle émission, avec un tel sujet (la décoration d'intérieur) eu autant de succès à une autre époque ?

Bien sûr, nous voulons tous habiter dans un chez nous qui nous ressemble et pas dans un taudis infâme, moche, pas organisé et qui pue. Mais c'est qu'il n'y a pas que D&co. Il y a Côté Maison, Maison Immobilier, Déco Huit, Question Maisons, Intérieurs, Téva Déco, Bric à Broc, Du côté de chez vous, CTC (change ta chambre) sans oublier toutes les émissions outre manche et outre atlantique ! Pourquoi un tel engouement ? ! Pourquoi maintenant !

Il est intéressant de constater que l'engouement pour ces émissions coïncide avec LA baisse du pouvoir d'achat, avec LE moral des français (en baisse aussi), avec L'ABSENCE de thune générale. Les français veulent rêver. Les français n'ont pas de sous. Ils se sentent mal chez eux (pour multes raisons) alors un petit coup de peinture devrait raviver la flamme intérieure. N'est-il pas ?
Par exemple, prenons... moi même (ah ben c'est mon blog, jouez pas les étonnés). Moi même donc, qui ne réside point autre part que dans ma petite chambre, chez mes parents, qui n'ai pas d'appartement, qui ne possède aucun bien mobilier MAIS qui suis en phase de l'être (d'ici à 1an et demi si tout va bien, qui ressemble déjà une éternité très longue) j'adore cette émission. Idées, astuces, bon plan, couleur... J'adore ça ! Pourtant, à part l'espace "chambre" difficile de laisser libre court à mon imagination débordante et à la décoration folle dont je pourrai être l'origine. Je ponctue les émissions de petits "ah ouéé !" ou de "ah ! ça ! faut pas l'oublier hein !" ou encore - essentiels - avec des "ça te plait ça, mon chéri ?" *mode yeux du chat de Shreck ON*
Mais que fais-je à chaque fin d'émission ? ! Qu'est ce que je me dis ? "Bordel, c'est pas encore pour demain !!" Et voilà : mode frustration. A croire que je pratique le SM inconscient. J'adore une émission qui me donne des conseils que je ne peux pas appliquer. Alors pourquoi ?

Parce que ça fait un peu rêver quand même. Et oui, le rêve toujours le rêve.
Avouons le.
La projection future.
Le dédoublement.
L'anticipation.
Un peu de rêve de ces débiles qui marouflent avec le sourire...





Ce qui me rassure, c'est que vu le succès du concept, je suis pas la seule à me faire couillonner. AH AH !
Puis surtout, moi dans 18 mois environ, j'ai un chez moi. Pas vrai hein ?