Le wifi doit être une entité particulière à lui tout seul.
    Point d'ondes, point d'antennes ni de drivers. Je suis sûre que le wifi est vicieux. Il guette, se tapis au fond de votre ordi, attendant le moment EXACT où vous en avez besoin... Il traque les pauvres jeunes filles sans défence mais le seul et unique but de les emmerder. Si si !
    Le wifi se déconnecte uniquement pour m'enquiquiner : je télécharge un fichier qu'un pote me transmet sur msn (oui certes, déjà un gros fichier sur msn, je suis maso) et à la moitié PAF ! déconnection !! Ou alors à 3 Ko de la fin... C'est que le wifi est taquin.
    Le wifi se déconnecte aussi uniquement lorsque j'ai une conversation super importante avec un pote sur msn (oui encore) qui va pas bien et à qui je dois remonter le moral. RE PAF ! En plein développement d'argumentation comme quoi "la vie est belle, mais c'est la vie" *déco*... Le wifi aime jouer avec la vie des gens.
    Ce terrible instrument du diable est aussi pervers. Alors que j'ai une discution croustillante - comprenez un potin puissance 100 - RE RE PAF ! encore déco !!! Il aime jouer avec sa propre vie. Et avec mes nerfs, parce que bien sûr à chaque fois, je rumine, je m'énerve et j'attend mille ans qu'il revienne, qu'il veuille bien se connecter à la freebox (elle doit être dans le cou elle...) et qu'il passe les murs avec efficacité.
    Au final, le wifi est mou, avec la seule ambition de tester mes nerfs et ma patience (que j'ai déjà oublié quelque part, un jour). Mais il continue car il sait que je n'ai pa d'autre choix que de continuer à l'utiliser !! Il sait que sans lui je ne pas voir mes mails, aller sur les forums que je consulte, faire avancer le blog de BDE, que je ne peux ni parler à mes potes ni voir mon chéri (webcam powa). Le wifi se déconnecte pour m'emmerder parce qu'il sait qu'il est indispensable.
Saloperie.