Des fleurs pour Algernon est un court roman de science fiction.
Enfin, pas de la science fiction avec des robots, sur une planète Terre dans 2000 ans. Quand David Keyes a écrit ce roman en 1966 - qui a reçu le prix nébula au passage - il a donné vie à un personnage, Charlie Gordon. Et a une souris : Algernon.
Algernon est une souris de base, type je mange du fromage-je dors-je me reproduit. Mais une souris de laboratoire doit bien s'attendre a être manipulé, sans son consentement. C'est ainsi qu'à la suite d'une expérience scientifique, Algernon devient supra intelligente.
Expérience concluante, pourquoi ne pas alors tenter sur un être humain ? Charlie travaille dans une boulangerie. Il fait de petites choses, c'est-à-dire ce qu'est capable de faire un simple d'esprit avec un balais. Il est choisi pour être le cobaye de cette expérience, avec le consentement de sa soeur et de sa mère qui le croient mort depuis des années. Et Charlie devient intelligent.

Ce que le livre de Keyes nous montre, ce sont des comptes rendus écrit par Charlie lui-même. Avec son orthographe, ses propres tournures de phrases, ses émotions. Il est absoluement admirable de voir comment l'auteur arrive à nous faire comprendre que Charlie devient intelligent et sort de son propre labyrinthe, grâce à son écriture. Les fautes d'orthographes peuvent en dérouter certains, mais qu'importe : Charlie apprend ! Et ressent...
C'est avec effarement qu'il découvrira que ses meilleurs amis se moquent en fait de lui tout au long de la journée... C'est avec effarement qu'il va apprendre à se connaitre, à vivre avec ce "petit charlie" resté un peu débile, au fond de lui. C'est avec appréhension et effroi qu'il va vivre sa propre déchéance.
Car Algernon, petit à petit, ne trouvait plus la solution du labyrinthe de test, elle ne trouvait plus le fromage. Algernon est redevenue une simple souris. Et Algernon est morte.
Ce roman nous montre comment on peut se voir évoluer, se voir grandir et admiré. Aimé.
Mais comment faire lorsque trop de choses nous semblent évidentes ? ! Comment vivre avec les autres, si inférieurs alors ? A cette lecture, vous allez suivre Charlie Gordon et ses comptes rendus. Son ascention, sa déchéance. Et sa réaction, face à une mort inévitable, mais pire encore.
Redevenir le "gentil" Charlie débile, affronter le regard de la femme qu'on a aimé de toutes ses forces, et ne pas s'en rendre compte...

Indispensable ? Oui.